Retour

Quelles sont les normes électriques à respecter dans votre cuisine ?

normes électriques cuisine

05 janv. 2022

Lors de la conception d'une nouvelle cuisine, vous devez connaître les normes électriques en vigueur afin de mener vos travaux à bien.

La sécurité électrique est primordiale dans les cuisines. Afin de prévenir les risques d’électrocution et assurer une utilisation confortable de votre matériel électrique, vous devez consulter la norme NF C 15-100 avant de brancher, raccorder et réaliser l’installation intérieure. Voici tout ce qu’il faut savoir !

La norme NF C 15-100

La norme française NF C 15-100 réglemente les travaux électriques en basse tension. Les recommandations concernent particulièrement les pièces humides, comme la salle de bains et la cuisine. En effet, la proximité d’eau augmente les risques électriques.

La norme électrique de cuisine concerne les prises électriques, la protection des circuits et les points d’éclairage.

Les spécificités de la norme électrique dans la cuisine

Les prises de courant et interrupteurs

Avant d’installer une prise électrique, consultez les normes de sécurité concernant le nombre de prises :

  • dans une cuisine de moins de 4 m2 : au minimum 3 prises ;
  • dans une cuisine de plus de 4 m2 : au minimum 6 prises, dont 4 au-dessus du plan de travail, à 8 cm de hauteur.

La hauteur est également réglementée. Les prises 16 A s’installent au minimum à 5 cm du sol et les prises 32 A à 12 cm. Pour assurer l’accessibilité des personnes à mobilité réduite, la hauteur maximale d’une prise ou interrupteur est de 1,3 m.

À noter : il est interdit d’installer des prises au-dessus de l’évier. Au-dessus des plaques de cuisson, seule une prise de courant électrique à proximité de la hotte est autorisée. Elle doit être identifiée pour cet usage et se trouver à 1,8 m du sol.

Les circuits électriques

Les équipements électriques de la cuisine se branchent sur un circuit électrique protégé par un disjoncteur et relié à une prise.

En ce qui concerne la mise à la terre de l’installation électrique : les prises de terre sont limitées à 6, sous un disjoncteur de maximum 20 ampères avec un fil électrique de 2,5 mm2.

Les circuits spécialisés, qui intègrent les appareils électroménagers comme le lave-linge ou le lave-vaisselle, doivent être séparés pour chaque appareil électrique. Ils sont protégés par des disjoncteurs de maximum 20 A avec des fils électriques de 2,5 mm2.

Le circuit de la plaque de cuisson doit être branché sous un disjoncteur de maximum 32 A avec un fil de 6 mm2.

À savoir : les dispositifs différentiels (interrupteur différentiel, disjoncteur différentiel) protègent les occupants contre les risques d’électrisation.

Les éclairages

Dans la cuisine, vous devez installer au minimum 1 point lumineux. Le luminaire ou les luminaires peuvent être installés au plafond, mais aussi sur un mur ou sur le sol.

En résumé

  • Avant de réaliser l’appareillage, le branchement et le raccordement des appareils électriques dans la cuisine, vous devez consulter la norme NFC 15-100 ;
  • elle permet d’assurer la mise en conformité électrique et la sécurité des personnes ;
  • il faut différencier le circuit non spécialisé du circuit spécialisé, dédié à un appareil électroménager ;
  • faire appel à un professionnel électricien est conseillé pour les appareillages des installations électriques dans la cuisine. En plus de réaliser un diagnostic électrique, les électriciens peuvent vous délivrer une attestation de conformité électrique (Consuel). Ce document est obligatoire pour les raccordements d’une nouvelle installation au réseau électrique public, une mise aux normes ou une mise en sécurité électrique dans le cadre d’une rénovation électrique.
Trouver votre artisan Électricien

Laisser un commentaire

 

* Champs obligatoires

Projet

Salle de bains

Projet

Chauffage / Climatisation